Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Article 353 du code pénal de Tanguy Viel

Publié le par Véronique B.

Pour avoir jeté à la mer le promoteur immobilier Antoine Lazenec, Martial Kermeur vient d'être

arrêté par la police. Au juge devant lequel il a été déféré, il retrace le cours des événements qui l'ont mené là : son divorce, la garde de son fils Erwan, son licenciement et puis surtout, les miroitants projets de Lazenec. Il faut dire que la tentation est grande d'investir toute sa prime de licenciement dans un bel appartement avec vue sur la mer. Encore faut-il qu'il soit construit.Tanguy Viel est né à Brest en 1973.

L'avis des Incorrigibles

Note sur 5 : * * * * *

C'est un huis clos entre Martial KERMEUR et son juge. C'est un drame d'aujourd'hui, où l'espoir d'un avenir meilleur a fait sombrer Martial KERMEUR.

Et alors commence les aveux. La vie d'un homme ordinaire qui voulait vivre normalement, avoir un travail et élever son fils. Mais le chômage est arrivé, ainsi que le divorce.

Alors, lorsqu'un promoteur arrive avec un projet redonnant vie à toute une population désoeuvrée, et bien les gens foncent. L'espoir d'un meilleur avenir est à leur portée…

Sauf qu'Antoine LAZENEC est véreux.

Le Juge, lui écoute. Et s'indigne également. Alors quel sera son jugement ? Ah il faut lire l'
article 353 du code pénal pour le savoir.

Petit bémol, je ne suis pas rentré dans le livre, les aveux de Martial KERMEUR ne m'ont pas plus remué que cela. Je n'ai pas vibré. Seules l'attitude du juge et les deux dernières pages ont eu un écho en moi.

Commenter cet article