Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rêver – Franck THILLIEZ

Publié le par Véronique B.

Si ce n'étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d'Abigaël qu'elle est une femme comme les autres. 
Si ce n'étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu'Abigaël dit vrai. 
Abigaël a beau être cette psychologue qu'on s'arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l'emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l'un de l'autre, elle n'a pas trouvé mieux que la douleur. 

Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l'accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-t-on pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s'exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l'enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

L'avis des Incorrigibles

Note sur 5 : *****

Ce qui est sûr, c’est qu’avec ce roman-policier, Franck Thilliez nous emmène dans le monde des rêves, ou devrais-je dire, plutôt des cauchemars. On oscille, de chapitre en chapitre, entre rêves cauchemardesques empreints de réalité et LA réalité. Comment s’y retrouver ?

Abigaël souffre de narcolepsie. Elle peut s’endormir n’importe où et n’importe comment. Le sommeil la prend même en plein travail. Elle conduit de moins en moins de peur de créer des accidents.

Pourtant, c’est une fine psychologue qui travaille sur les affaires criminelles. Et l’enquête sur laquelle elle travaille va l’emmener très loin. Va-t-elle arriver à démêler le vrai du faux au cours de cette enquête où elle tient une part importante ? D’autant plus que les médicaments qu’elle prend lui fait perdre des parts entières de mémoire.

Franck Thilliez a mélangé les chapitres. Des indices en début de chapitre indiquent au lecteur la période à laquelle il se trouve.

Un peu long à mon goût. Par moment, j’ai eu l’impression de tourner en rond et je ne suis pas entrée entièrement dans l’histoire. Pas mal de clichés également et histoire assez invraisemblable pour moi. En fait, j’avais l’impression de me retrouver dans « Esprit Criminel ». Peut-être est-ce le but recherché ? Ce n’est pas que je n’aime pas, mais trop c’est trop.

Commenter cet article